De l’éternel retour de la condition juive


Nietzsche a rédigé à la fin du XIXème siècle plusieurs ouvrages philosophiques proprement révolutionnaires parce que l’angle de son analyse prend des airs prophétiques et poétiques auxquels l’art de penser et de raisonner qu’est la philosophie n’est pas habitué. Parmi ses notions, celle de la mort de Dieu est une de celles qu’on retient, ou…

L’antisémitisme moderne n’est pas l’antisionisme


L’antisémitisme existe. C’est un fait. Aussi évident qu’il y a des Juifs. Dernièrement, sur France Culture, dans le cadre d’une émission vouée à expliquer les origines de l’idée du complot juif, Marie-Anne Matard-Bonucci, professeure d’histoire à Paris 8 décrivait les différentes sources historiques qui tendaient à expliciter cette drôle d’obsession qui revient à la mode….

« Tous Ego » à nouveau disponible


En 2014, mon 4ème roman « Tous Ego » a été édité par une maison assez douteuse qui ne lui ai donné qu’une chance éphémère. En un an, plus de 500 exemplaires se sont écoulés, mais la maison d’édition s’est…écroulée. Défaut de politique, ou économique, peu importe. Et depuis lors, mon manuscrit dormait dans un tiroir. Il…

Temps, antisémitisme, journalisme et gilets jaunes.


Il y a quelques semaines, je rédigeais un premier papier sur les Gilets Jaunes. Un mouvement populaire dans lequel je voyais une multitude de causes, impossibles à représenter de façon unique, universelle. Un mouvement sans tête donc, ce qui ne signifie pas pour autant sans esprit. Mais je notais alors, début décembre 2018, le glissement…

Tu veux voir mon Gilet jaune ?


Je ne suis ni pour ni contre les Gilets jaunes. Je suis un salarié. Pas un chef d’entreprise. Je galère quatre mois sur douze. Je ne suis pas défavorisé, et pourtant je paye des taxes en-veux-tu-en-voilà. Et c’est sans doute mon côté juif ashkénaze qui fait que je ferme ma gueule et que je ne participerai pas à un mouvement.

Et un nouveau lecteur ravi !


On est fin 2018.  « La rage de l’apaisement » est mon 5ème roman, et j’ai achevé sa rédaction à la fin de l’année 2017. J’ai contracté un partenariat avec un agent littéraire. J’ai envoyé mon roman à une trentaine d’éditeurs. Et rien.  Pendant ce temps-là, mon roman, publié sur Amazon, vit sa petite vie, sans communication,…

Une femme de mon dernier roman, pour la Journée de la femme 2018


Le brouhaha et son écho étaient insoutenables pour Golda. Quand elle rentrait dans un centre commercial pour faire les courses de la semaine, elle était prise de vertige et de nausées. La tête lui tournait, les odeurs l’insupportaient, et surtout, surtout les gens. Les caddies qui la bousculaient, qui se pressaient à qui mieux-mieux pour…

Un amoureux


Bonjour à vous,  C’est les vacances et vous avez quelques secondes de libres pour lire un extrait de roman ? Ça tombe bien, voici un extrait inédit de mon dernier roman en cours d’écriture, une histoire d’amour pas banale – non, parce que vous n’avez quand même pas cru que j’allais pondre une histoire niaise…

Du trouble de l’auto-édition


Début 2018. Je suis extrêmement troublé par la position d’auteur-pas-exactement-édité qui est la mienne. A ce jour, quelques éditeurs ont eu foi en mes romans, et je dois admettre deux choses : d’abord, ça fait bien longtemps que je n’ai pas envoyé un manuscrit (on dit « tapuscrit », je sais) au comité de lecture d’une maison…

De la disparition des troubles au cinéma


Non, je ne vais rien dire de bien neuf, mais voilà, l’occasion fait le larron. J’ai eu 20 ans, n’en déplaise à certaines mauvaises langues. Et quand j’ai eu 20 ans, un certain Joël Schumacher a réalisé un film sur un pan que la modernité scientifique n’avait qu’effleuré : les EMI (expériences de mort imminente –…

Et de bonnes fêtes !


Bonjour à toutes et à tous, Avant de vous souhaiter d’excellentes fêtes de Hanouka et de Noël, je tenais à vous présenter les couvertures renouvelées de mon dernier roman, La rage de l’apaisement, et de mon deuxième, Disent les femmes. Elles sont plus jolies, moins coupées, plus propres. Et feront un merveilleux petit cadeau de…

De l’entre-soi du monde littéraire


Je suis l’auteur de cinq romans que je considère progressivement meilleurs. Le premier est une longue nouvelle post-adolescente que je ne renie pas pour autant, et le tout dernier, dont j’ai achevé la rédaction à l’été 2016, sans doute mon meilleur roman, une structure propre et des personnages que je sais avoir réussi à rendre…

De l’infidélité masculine de Ruben – extrait inédit de La rage de l’apaisement


Ceci est un extrait inédit de mon dernier roman, La rage de l’apaisement, uniquement disponible sur Amazon.   « C’était toujours à peu près le même manège, les mêmes gestes, un rituel maîtrisé. Ruben l’embrassait, d’abord du bout des lèvres, puis à pleine bouche. Les odeurs le répugnaient parfois, particulièrement les fumeuses, qui dégageaient une odeur…

Recueil de témoignages divers et variés


Ils ont lu « La rage de l’apaisement », et ils en ont pensé ça :  « Il m’aura fallu moins de 2 jours pour entrer dans l’histoire, m’imprégner des personnages, rire, pleurer et finir le chef d’œuvre. Il m’aura fallu pas moins de 4 jours, par ailleurs, pour en faire le deuil et passer à une autre…

Je suis Juif.


    Je suis Juif. Sioniste au sens de Herzl et de Ahad Ha’am. Et fils d’un père déporté à Auschwitz et d’une mère cachée pendant la guerre. Aujourd’hui, la communauté (française au moins) est gangrénée par trois maux : La contamination idéologique et culturelle provenant d’Israël, l’Etat souverain, qui tend à diviser mon peuple en…

Nouvelle critique d’une lectrice. Dithyrambique, vous avez dit ?


Un de mes plus anciens amis a offert mon dernier roman à sa mère, sa soeur, et il s’en est acheté un volume. Sa maman, que je connais depuis mon plus tendre âge, est une lectrice aguerrie, très cultivée. Et voici ce qu’elle a écrit à Thierry à propos de La Rage de l’Apaisement :…

Et voici le prologue de mon futur 6ème roman, en cours d’écriture


Parce que la plume, ça se chauffe, je commence prudemment… LA ROUE DE L’HISTOIRE   Communément, le lien que notre culture et notre langage a tissé en nous entremêle perception du temps et ligne horizontale. Nous naissons sur un point de la ligne droite, notre vie s’échelonne sur cette même ligne et le point final…

Et voilà qu’un roman familial se transforme en roman d’espionnage…


Un extrait inédit de mon dernier roman, paru en version brochée, disponible ici, livrée chez vous par drone si vous le souhaitez !! « La mission d’Amir en Syrie, la toute première, s’était achevée dans la douleur. Arrivés à Damas ensemble, l’apparence très orientale d’Ouriel, un soldat d’élite qui lui avait été rattaché, lui permettait de prétendre…